LE VISAGE DANS LE MIROIR ET LE REFLET DE L’AGE

O ROSTO NO ESPELHO E O REFLEXO DA IDADE

Autores

  • Jacques Fontanille Unilim - Université de Limoges

Palavras-chave:

Reflet. Singularité. Reconnaissance. Altérité. Sémiose Symbolique. Dissociation. Inversion.

Resumo

Au titre de cette étude, « Le visage dans le miroir et le reflet de l’âge », le lecteur pourrait s’attendre à une évocation des stigmates de l’âge sur les visages, ce qui ne sera pas le cas, et il pourrait en être surpris, ce que nous souhaitons lui éviter. Car l’objet visé est exclusivement le « reflet de l’âge », c’est-à-dire l’ensemble des conditions sémiotiques particulières et des effets de sens spécifiques d’une contemplation de son propre visage âgé dans un miroir. Il s’agit donc, avant tout, d’explorer une expérience et une pratique sémiotiques : que se passe-t-il, d’un point de vue sémiotique, quand nous saisissons un reflet de notre visage, et que l’image qui en résulte nous semble altérée ? Nous étudions donc systématiquement toutes les propriétés sémiotiques du reflet d’un visage dans le miroir, pour comprendre les raisons et les effets (les causes et les conséquences ne relèvent pas d’une approche sémiotique), d’une éphémère méconnaissance, d’un doute qui nous vient quand ce reflet-image ne coïncide plus avec le sentiment que nous avons de notre « Moi-visage », confronté alors avec notre « Soi-visage ». Cette étude suit le fil de toutes les propriétés à explorer. Pour commencer, ce qui est à confronter : d’un côté l’irréductible singularité du visage, son rôle dans la condensation en un seul lieu de la polysensorialité, et de la fonction symbolique, et, de l’autre côté l’éphémère et fragile expérience sensible d’une apparition synchrone de son reflet dans le miroir. Et ensuite, les relations entre le Moi, le Soi, le « soi-même comme un autre », le Soi-idem et le Soi-ipse, leur dissociation et l’aliénation du Soi, les effets altérants du temps de la contemplation du reflet dans le miroir. Et enfin, le « stade du miroir » comme sémiose symbolique, avec les divers effets de l’inversion latérale sur l’identification du Moi à Soi-même. En somme, pour traiter des effets du reflet de l’âge dans le miroir, nous devons disposer au préalable d’une sémiotique du corps sensible.

Publicado

21/06/2022

Edição

Seção

Artigos